Deux nouveaux dossiers Ritimo : L’ALBANIE face à son passé, et L’IRAN, quand l’espoir cède à la colère

Publié le :

Ritimo vous propose six articles de veille internationale, dont quatre sont des traductions inédites, réalisées pour ritimo par nos traducteur·rices bénévoles.
Nos deux nouveaux dossiers traitent de pays complètement différents, l’Albanie et l’Iran, mais qui sont à des tournants démocratiques. Le Parlement albanais a voté, le 9 juin, la destitution du chef de l’État. Cette décision n’est pas définitive, la Cour constitutionnelle doit se prononcer dans un délai de trois mois. Quant à l’Iran, l’élection le 18 juin dernier d’un ultraconservateur à la tête de la République survient alors que plusieurs crises alimentent les tensions. À chaque fois, des ressources et des repères sont donnés pour mieux comprendre les enjeux. D’ailleurs, n’hésitez pas à (re)lire les autres dossiers pays disponibles sur notre site.
Bonne lecture !

L’ALBANIE face à son passé
Depuis la chute du communisme, l’Albanie peine à établir un fonctionnement démocratique apaisé et reste en proie à ses vieux démons : la corruption et la criminalité organisée gangrènent le pays et entravent les institutions dans leur fonctionnement, ralentissant la mise en place des réformes, du développement économique et de la démocratisation.
Un dossier réalisé par Forum réfugiés-Cosi, à lire ici

Quand l’espoir cède à la colère : La rue gronde en IRAN
Le 18 juin 2021, Ebrahim Raïssi, ultraconservateur du parti « Association du clergé militant », est élu président de la République. Outre l’avenir de l’accord nucléaire et les tensions régionales, il devra faire face à des troubles intérieurs liés, entre autres, à l’appauvrissement de la population, la crise économique et la pandémie de coronavirus.
Dossier réalisé par AFDICL-BU HDI, à découvrir ici

ACTUALITES

AgendaTous les événements

juillet 2021 :

juin 2021 | août 2021