UBU en AFRIQUE par Le Théâtre du Tiroir

Publié le :

UBU EN AFRIQUE

UBU Roi, la pièce d’Alfred Jarry, est une tragi-comédie en forme de canular qui nous présente un tyran dans l’exercice abusif du pouvoir dans un monde brutal …Il a eu depuis 130 ans beaucoup d’adaptations théâtrales à travers le monde dont plusieurs en Afrique, continent qui compte encore aujourd’hui beaucoup de dictatures. L’abominable Père Ubu – mené par le bout du nez par sa femme pressée de s’enrichir sur le dos des autres, conduit une armée de personnages tous plus veules et pleutres les uns que les autres.
Bougre de merdre, et merdre de bougre ! !..Cornegidouille, Ubu te salue !!
Alfred Jarry en écrivant UBU Roi, en 1898 était avant l’heure, un lanceur d’alerte « anti-tyran ».

Quelques mots sur ce chantier citoyen, par Jean-Luc Bansard :

Ubu en Afrique.

Création 2023 du théâtre du Tiroir dans le cadre de son 5ème CHANTIER CITOYEN pour amateurs réfugié.e.s ou demandeurs de refuge…
À l’occasion des 150 ans de la naissance Alfred Jarry, poète, romancier, dramaturge, inventeur, dessinateur, né le 8 septembre 1873 et mort le 1er novembre 1907 à 34 ans, la compagnie du Tiroir des affabulations a proposé à des hommes et des femmes venu.e.s d’Afrique à Laval pour y vivre, d’adapter sa pièce la plus célèbre UBU ROI et d’adapter le personnage du tyran UBU, un personnage africain.

L’histoire originale se passe en Pologne, « un pays qui n’existe pas » disait Jarry ; en effet à ‘époque 1898, la Pologne n’était pas encore un état indépendant mais une colonie russe.
Alfred Jarry à travers les agissements d’Ubu, ridiculise à sa manière les dirigeants des divers royaumes et dictatures et leurs pouvoirs ambitieux.
Nous avons déplacé l’histoire dans un pays africain qui n’existe pas le pays Guikonya, mot construit en contraction de 3 pays de quelques uns des acteurs : Guinée, Congo, Kenya.

Notre Ubu est donc un africain. Il affirme être comme dans l’histoire originelle : Capitaine des dragons, Officier du roi Venceslas, décoré de l’ordre de l’Aigle rouge et ancien roi d’Aragon.
Le roi Venceslas de Pologne est devenu, pour nous, le roi MOTOUBOU Venceslas du pays de Guikonya.
Or mis ces 2 noms, nous ne modifions que très très peu le texte.
Les chansons proposées dans le texte original de Jarry ont laissé place dans notre mise en scène à des chants traditionnels rapportés de leur pays par les acteurs qui viennent tous d’Afrique sub-saharienne et qui ont traduit le texte de Jarry dans leurs 13 langues maternelles : éwondo ( Cameroun), soussou, malinké, poulard, kissi ( Guinée), tigrinia ( Érythrée), mori (Burkina Faso), lingala ( Congo RDC), mahorais ( Mayotte), wolof ( Sénégal), arabe (Tchad), swahili ( Kenya), persan (Iran)…

Comme dans l’histoire originale,
Le règne du roi Ubu africain va être marqué du sceau du sang. Ubu est poussé au crime par sa femme dodue, le Mère Ubu. Il est bête, méchant, cruel et avare ; il va décimer les nobles, les magistrats, les financiers... les ministres, les chansonniers…
Contre eux, il utilise le croc à finances, le ciseau à oneilles, le croc à merdre. Mais la dictature est menacée par une autre dictature celles des Russes de Wagner.
.Le Père Ubu livre une bataille aussi burlesque qu’épique. Laissant ses soldats se faire tuer, il est battu et doit se réfugier dans une grotte mais c’est la tanière d’un lion. Il laisse de nouveau ses soldats se faire dévorer.
Arrive la mère Ubu qui à l’arrière avait déjà volé pour son profit tous les trésors du pays de Guikonya.
Elle convainc le père Ubu de fuir. Mais où ?
Et Ubu propose d’aller en France, pays dont il fait un éloge ironique où tout va bien : La France a tous les attraits ».
Jarry a décliné sa pièce de 1896 « Ubu roi » dans plusieurs versions : « Ubu cocu », « Ubu enchainé », « Ubu sur la Butte ». C’est cette dernière version que nous utiliserons avec ajout de la première scène de Ubu roi.
Pour la scène finale où Jarry fait l’éloge de la France, ce sont les actrices et acteurs africains qui ont écrit ce qu’ils et elles croient savoir sur l’hospitalité de la France vis à vis des migrants et qui les a poussés à venir s’installer.

ACTUALITES

AgendaTous les événements

juillet 2024 :

Rien pour ce mois

juin 2024 | août 2024